Sur la route du soleil levant.

De Nice à Singapour.

Beaucoup ont souffert de l’isolement dû à la crise. Or, l’isolement est malheureusement le sentiment que vivent depuis toujours les enfants gravement malades et devant vivre en hôpital. Face à cette situation, Damien Calvet et Matthieu Marlin se sont lancés un défi : rouler à vélo depuis chez eux et jusqu’à Singapour. Ils rouleront ainsi vers l’est, en direction du soleil levant. L’objectif est de partager l’expérience avec le plus grand nombre afin de prouver que la réalisation de leurs rêves est toujours possible et qu’un voyage n’est pas nécessairement synonyme de déplacements polluants. Leurs désirs sont notamment de partager leurs aventures en direct avec des enfants malades.

15 000 KM

1 AN

0
PAYS

L'équipe

Nous roulerons ainsi vers l'Est, en direction du soleil levant. Nous serons donc les SUNRIDERS !

Leurs chemins se sont croisés la première fois à Singapour, au cours d’un stage dans une entreprise engagée dans la révolution énergétique. Après s'être retrouvé à plusieurs reprises en France et partageant le même désir d’évasion et de découverte, ils ont décidé d’y retourner ensemble, mais cette fois-ci en prenant le temps de profiter du trajet, tout en maitrisant leur impact.

Matthieu Marlin _ Ellipse Bikes

Matthieu

(aka Thieu)

24 ans, de Givry en Bourgogne
Néoma Business School

« Ancien scout, c’est surement ce qui m’a donné ce goût du grand air et du voyage. Ayant déjà réalisé des court-métrages, je saurai mettre en valeur les temps forts de notre voyage. Mon positivisme et mon sourire sauront avoir raison de toutes les embûches au travers de notre route. »

Damien Calvet _ Ellipse Bikes

Damien

(aka Dem's)

23 ans, de Bordeaux
École centrale de Lyon

« Bout en train à mes heures perdues, j’aime que les choses soient organisées. Aventurier, avant de débuter une carrière d’ingénieur en énergies renouvelables, j’aspire à la découverte du monde et compte bien immortaliser nos aventures grâce à mes talents de photographe. » 

Les vélos

Du coin de la rue, à l’autre bout du monde. Certes, mais ça nécessite tout de même quelques adaptations en fonction du terrain et des besoins de nos cyclistes. Et puis c’est là toute la beauté du vélo, la configuration est aisée et infinie. Après plusieurs échanges et tests entre la team Ellipse et nos deux compères, nous voilà accordés sur un montage au poil ! 

Les M1 des sunriders _ Ellipse Bikes

Plutôt partisans du guidon droit agrémenté de cornes, l’équipe a donc rapidement préféré cette configuration au guidon route. Sur ce type de trajets, avec des terrains assez cassants et un besoin de maniabilité, c’est compréhensible. Certains préfèreront la sportivité du guidon route, mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Et puis comme le M1 le permet, pourquoi se priver  😉 

  • Poignées / Cornes : Ergon GP5 pour Matthieu & Ergon GP1 + Ergotec Evo Touring pour Damien

Des poignées ergo larges qui épousent l’entièreté de la paume, et des cornes réglables pour diversifier les postures sur la direction.

  • Potence : Ergotec Swell XR

Parfait pour un post de pilotage réglable tout en gardant légèreté et confort

  • Selle : Brooks B17  

La selle des voyageurs par excellence. Se forme à la morphologie du cycliste au bout de quelques centaines de kilomètres et apporte dès lors un rapport confort durabilité sans égal. 

  • Pneus : SCHWALBE Marathon Plus Tour SmartGuard 700x40c 

Des pneus plus larges et crantés, profitant du renfort maximal développé par Schwalbe contre les crevaisons, afin d’enchaîner les kilomètres tous chemins sans risquer la panne.

  • Porte-bagage avant : Tubus Tara Lowrider 

La rolls des portes-bagages avant, une résistance à toute épreuve pour des itinéraires sollicitants. 

  • Porte-bagage arrière : Zefal RAIDER R50 

Equipé d’une plateforme fermée large, réglable en hauteur et permettant de transporter jusqu’à 27kg de charge. 

  • Bagagerie :

2 sacoches Thule à l’avant, 2 sacoches Thule à l’arrière – 76L : Nous avons décidé de mettre les objets lourds à l’avant (casserole, vaisselle, matériel de réparation des vélos, matériel électronique, nourriture, réchaud, bouteilles de gaz) afin de répartir le poids au maximum entre l’avant et l’arrière du vélo. Nous avons rassemblé également tout le matériel pour cuisiner à l’avant. Une des deux sacoches arrière est dédiée à nos vêtements. Dans l’autre, nous avons notre paire de chaussures de rechange, le hamac, et le tapis de sol.

1 sac The North Face – 50L : le drone pour Matthieu, le trépied pour Damien (afin de pouvoir les sortir rapidement). Notre sac de couchage, tente, nos habits de nuit, trousse de toilette, paire de claquettes. Nous avons choisi cette configuration afin d’avoir tout notre matériel pour camper rassemblé à l’arrière.

1 sacoche de cadre Restrap Mid – 5L : nous stockons seulement le matériel dont nous avons besoin rapidement : écouteurs, téléphone, batterie externe, crème solaire, couteau, désinfectant, frontale, spray au poivre.

1 sacoche de guidon Thule – 5L : stabilisateur (vidéo), appareil photo, casquette, bob, papier toilette. Donc le matériel à avoir à portée de main.

Quelques questions pour nos aventuriers !

But du voyage ?

Amis depuis que nous avons travaillé dans la même entreprise lors d’un stage à Singapour en 2019, nous aspirions tous les deux à réaliser une grande aventure avant de commencer la vie active. 

Chacun de notre côté nous avions déjà réalisé un premier voyage à vélo, en Suisse pour Matthieu et en France pour Damien. Ces expériences ont été un élément déclencheur et ont éveillé notre passion du voyage à vélo. 

Quelques appels plus tard le plan se dessinait clairement: « Ça te chauffe on retourne à Singapour, mais en vélo ? »

Au travers de cette aventure nous cherchons évidemment à partir à la rencontre du monde. Le vélo est le moyen idéal de s’immerger dans les cultures. À vélo nous sommes obligés de passer par des villages reculés et de nous confronter à la vie hors des lieux touristiques.  

Comment avez-vous préparé l'itinéraire ?

L’objectif était clair, il nous fallait rejoindre Singapour en partant de la France. La carte sous les yeux nous évaluons donc les différentes options qui s’offrent à nous. Malheureusement les restrictions aux frontières liées au covid ne nous ont pas laissé beaucoup de choix. Pour aller d’Ouest en Est sans passer par la Chine qui est fermée nous devons passer par la Turquie, puis l’Iran. La seule bifurcation possible est après l’Iran: soit nous allons tout droit vers l’Inde en passant par le Pakistan, soit nous faisons un détour au nord pour aller visiter l’Asie Centrale. Cette dernière région était si mystérieuse et emblématique de la route de la soie notamment avec des villes telles que Samarcande en Ouzbékistan, que nous n’avons pas hésité longtemps à faire un détour par le Nord. Une fois en Inde le reste de l’itinéraire nous emmène directement en Asie du Sud-Est. Là-bas nous voulons découvrir un maximum de choses et nous avons donc décidé de zigzaguer entre les différents pays avant de rejoindre notre destination finale, tout en bas de la péninsule. 

Pourquoi Ellipse ?

Dès que nous en avons entendu parlé, le Ellipse M1 nous a tout de suite semblé être un modèle taillé pour notre aventure. Ce vélo hybride ville / bikepacking est conçu pour transporter des bagages sur la durée. La légèreté et la robustesse du cadre ont aussi su nous séduire. 

Au-delà du vélo il y a la team, on se sent vraiment soutenus par l’équipe Ellipse. Dès que nous avons une question, un problème, ils répondent toujours présents et c’est primordial pour nous. Nous n’avons donc  pas d’inquiétude concernant le vélo durant ce voyage et c’est un gros plus. 

Enfin le détail qui nous a conquis et qui d’ailleurs fait mouche auprès de tous les voyageurs rencontrés c’est le superbe design atypique et harmonieux. 

Près de 10 000 km parcourus après quatre mois et demi de voyage et aucune casse majeure, on est plus que satisfaits de ces vélos !

Aviez-vous de l'expérience dans le voyage à vélo ?

En 2020, après le premier confinement, nous avons séparément réalisé notre premier voyage à vélo. Damien à travers la France pendant 2 mois et Matthieu pendant 3 semaines à travers la Suisse. 

À part cela, nous n’avions jamais voyagé à vélo avant et nous ne faisons pas de vélo au quotidien. On peut dire qu’on est encore des novices dans le voyage à vélo !

Vous êtes-vous entraînés avant de partir ?

Pas vraiment. Nous sommes tous les deux sportifs donc nous pratiquons différents sports au quotidien (course, natation, musculation…) mais nous ne nous sommes pas entraînés au vélo spécifiquement avant le départ.

Et la suite ?

Nous écrivons ces quelques lignes début septembre 2022. Nous sommes actuellement en plein cœur de l’Asie centrale. Nous avons affronté les tempêtes de sable dans le désert Ouzbek et nous nous apprêtons désormais à nous attaquer aux montagnes Kirghizes, dont certains cols à plus de 3000m d’altitude.

Embarquez dans l'aventure !

Les Sunriders _ Ellipse Bikes

Départ

La photo classique, un passage obligé 😉 On ne dirait pas mais si si, tout ça rentre bel et bien dans les sacoches sur la photo. Que du matériel de qualité ! (Sauf nos cuisses pour le moment)

Jour 1

Après un départ fort en émotions, l’arrivée en Italie se passe à merveille. On enchaine les bons spots pour poser la tente, ou les hamacs. On commence aussi gentiment à augmenter notre rythme de croisière. 

 

Les Sunriders _ Ellipse Bikes
Les Sunriders _ Ellipse Bikes

Croatia here we are !

L’arrivée en Croatie ne s’est pas faite sous le soleil mais les paysages ont bien été au rendez-vous, notamment sur l’île de Pag, étonnant mélange entre désert, steppes et marrais. Le soleil semble en plus s’être désormais installé 

Bye l'europe !

Coup de chaud et bain bien chaud en Grèce ! Avant de quitter l’Europe, nous avons profité d’un bon bain dans les thermes abandonnés, parfait pour nous nettoyer au passage 😃. Au hasard de notre itinéraire nous sommes aussi tombés sur le superbe monastère de Saint-Nicholas, un coin de paradis sur pilotis, avant d’affronter les chemins accidentés de l’après-midi.

Les Sunriders _ Ellipse Bikes
Les Sunriders _ Ellipse Bikes

Istanbul...

On poursuit notre découverte d’Istanbul avec cette belle mosquée que l’on vous a déjà fait découvrir il y a quelques jours. Notre séjour dans cette ville s’achève aujourd’hui et on a hâte d’enfin reprendre la route. 

Jour 84

Le désert ! Ce genre de paysages fait partie des raisons pour lesquelles nous voyageons. C’est impossible ou presque d’observer de telles choses chez nous. L’émerveillement nous fait même oublier les 42 degrés que l’on a pu rencontrer ces derniers jours. 

Les Sunriders _ Ellipse Bikes
Les Sunriders _ Ellipse Bikes

Jour 125

Aujourd’hui, visite de Khiva, un vrai petit bijou situé à la frontière avec le Turkménistan. Cela nous donne un très bel avant goût de l’architecture emblématique de l’Ouzbékistan. 

Jour 147

Alors que nous nous enfonçons dans les hauteurs Kirghizes les paysages continuent de nous éblouir. Nous nous attendions à trouver des montagnes couvertes de verdure et avons finalement été surpris par l’aridité de la végétation. On se croirait parfois en plein désert mais c’est splendide. 

Les Sunriders _ Ellipse Bikes